Accueil

ZONE SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLl

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

Rendez vous en Seine-Saint-Denis #ToutPourLaFrance

Sécurité Sociale : Les annonces de Marisol Touraine ? Un tract pour François Hollande

Mercredi 28 septembre: Chantilly

PLFSS 2017: Le handicap n'est décidémment pas une priorité !

Marie-Anne Montchamp

Ancien Ministre

Secrétaire Nationale des Républicains

 

BIENVENUE SUR MON SITE INTERNET

 

Cher(e) visiteur(e), merci de votre venue !

 

Mon propos dans ces lignes est celui de mon engagement politique et citoyen. Vous y trouverez les combats qui sont les miens, les rencontres qui les nourrissent, les idées et convictions que je porte dans le champ de la protection sociale, en faveur de nos compatriotes handicapés, en matière de dialogue social et d’emploi…

Je vous y livre mes carnets de campagne dans l’équipe de Nicolas Sarkozy : je suis heureuse et fière de m’engager auprès de lui !

 

Parlons-nous.

 

 

 

 

Marie-Anne Montchamp

Hier soir chez Eric Woerth accompagner Nicolas Sarkozy dans cette nouvelle étape de la campagne de la Primaire, était une évidence. Par amitié pour Éric Woerth bien sûr, mais plus que jamais pour affirmer mon soutien au Président.

 

Depuis la Normandie, bien des événements ont comme toujours capté le regard des commentateurs.

Non pas les 50200 chômeurs supplémentaires du mois d’août ... ils n’ont pas de nom, pas de visage, beaucoup vivent dans la France des petites villes, des bassins d’emplois sinistrés… c’est loin !

 

Lire la suite

Le constat est sans appel : 47 500 personnes handicapées en France sont sans solution, sans autre choix que de survivre là où elles sont, dans leur famille, chez elles, à l’hôpital ou à la rue.

 

12000 enfants non scolarisés, non accompagnés pour les soins dont ils ont besoin, 21000 adultes en attente d’une place d’hébergement médicalisée ou non, 14 000 adultes qui voudraient travailler dans une Entreprise adaptée ou un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) sans y avoir accès !

 

Lire la suite

Lundi 26 septembre – Dozulé.

 

J’accompagne Nicolas Sarkozy pour un déplacement sur le thème de l'insertion professionnelle de nos compatriotes handicapés à l'invitation de son Maire, Sophie Gaugain.

 

Cette visite au cœur de l’ESAT Dozulé / Dives-sur-Mer (Etablissement et Service d'Aide par le Travail) est une rencontre avec des travailleurs handicapés, sur leur lieu de travail. Elle permet de mesurer combien leur activité professionnelle compte pour eux. Gagner leur vie, alors que le monde du travail ne leur laisse pas d’espoir, être un citoyen et tenir sa place économique et sociale ! Ils ont su livrer leur fierté alors que le chômage (22%) frappe deux fois plus les personnes handicapées.

 

Lire la suite : cliquez ici

Marie-Anne Montchamp a vivement réagi aux déclarations de la Ministre de la Santé concernant le prétendu comblement du « trou de la Sécurité Sociale » ! La volonté de Marisol Touraine de donner à François Hollande une raison d’espérer ne peut justifier de trahir ainsi la réalité de notre système de protection sociale.

Jamais les réformes de structure n’ont été aussi urgentes afin d’apporter à nos compatriotes les réponses appropriées pour leur santé, pour leur retraite et lors des accidents de la vie qui peuvent frapper leur famille.

Jamais les professionnels de santé n’ont été à ce point fragilisés dans leurs conditions de travail, eux qui sont les premiers témoins de la souffrance et de la violence de notre société.

 

Trois sujets (parmi bien d’autres) démentent les effets d’annonce du gouvernement :

 

Les dépenses de santé :

 

-Le déficit de la branche maladie était de 5,9Mds en 2012, il est de 5,8Mds en 2015. C’est un bien faible résultat au terme d’une mandature … la courbe du déficit comme celle du chômage n’a donc pas été inversée, et les projections pour 2016 sont totalement incertaines comme l’indique la Cour de Comptes !

 

-Le prix des médicaments coûteux, notamment en immunothérapie, va avoir un impact lourd sur les prescriptions à l’hôpital… gager ces dépenses est un devoir pour assurer à nos compatriotes frappés par le cancer le bénéfice de l’évolution de la science : la future création d’un « fonds pour l’innovation » est une promesse facile car les 800M€ nécessaires ne sont pas gagés et 200M€ dudit fonds sont d’ores et déjà été consommés avant création et dotation !

 

La retraite, Mme Touraine a beau jeu de se féliciter d’un rétablissement que seules les mesures courageuses et réalistes prises par Nicolas Sarkozy et Eric Woerth ont permis. Laisser croire que d’autres adaptations de la durée d’activité pourraient être évitées, est dangereux.

 

Enfin, la dette sociale : en négligeant les 156Mds à la charge de la CADES et en alourdissant l’impasse de trésorerie de la Sécurité Sociale de quelque 30Mds, le gouvernement de François Hollande aura fragilisé fortement notre modèle de protection durant ce quinquennat en feignant de regarder ailleurs.

 

Dans la presse - Marie-Anne Montchamp sur France Info réagit aux annonces de Marisol Touraine

Hospitalisation du Président Jacques Chirac - 18 Septembre 2016

 

Marie-Anne Montchamp exprime sa grande tristesse et son inquiétude à l'annonce de l'hospitalisation du Président Jacques Chirac. Elle lui souhaite le meilleur rétablissement.

 

Elle souhaite aussi à sa famille et à ses proches beaucoup de courage dans cette nouvelle épreuve.

 

"Le Président Jacques Chirac continue d'éclairer la vie politique et sociale française. Son immense apport à notre pays guide aujourd'hui les pas de ceux qui ont eu le privilège de travailler auprès de lui."

 

 

 

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

Réaction de Marie-Anne Montchamp au projet de décret modifiant l'APL - 21 Septembre 2016

 

Marie-Anne Montchamp dénonce la volonté du gouvernement de porter atteinte à l'Aide personnalisée au Logement.

 

Inclure le patrimoine non imposable dans le mode de calcul de l'APL est de nature à évincer un très grand nombre de ménages aux revenus modestes.

 

Cette nouvelle action en direction des familles fait peser un risque lourd sur « Les familles ne sont plus en mesure de supporter la pression tous azimuts que le gouvernement exerce sur elles depuis quatre ans. S’attaquer à l'Aide Personnalisée au Logement, c’est une nouvelle fois fragiliser ceux que la République doit au contraire aider et soutenir. »

 

 

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

Dans la Presse - Une ex-ministre de Sarkozy juge que ses concurrents à la primaire l'ont trahi

 

LE SCAN POLITIQUE - Engagée au côté de Nicolas Sarkozy dans la primaire à droite, Marie-Anne Montchamp règle ses comptes avec ses anciens collègues du gouvernement, et les accuse de n'avoir pas joué le jeu en 2012.

 

D'abord chiraquienne, puis villepiniste, Marie-Anne Montchamp a été deux fois au gouvernement, dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, sous la présidence de Jacques Chirac, puis dans celui de François Fillon

 

En lire plus :

 

 

 

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

Réaction à la nouvelle ponction des fonds du FIPHFP - 6 Septembre 2016

 

Je prends connaissance des déclarations de la Ministre de l'Education Nationale devant les Présidents des Universités.

 

A cette occasion, la ministre a annoncé que le financement de la sécurisation des universités serait assuré par une exonération du versement de la cotisation au FIPHFP pour l'année 2016.

 

Représentant un coût de 30 millions d'euros pour cette institution qui a en charge l'amélioration de l'accès à l'emploi des personnes handicapées, cette mesure, si elle se confirme, viendrait porter un coup préjudiciable au FIPHFP et donc par conséquent à l'emploi de nos compatriotes handicapés.

 

La politique d'emploi en faveur de nos compatriotes handicapés ne peut en aucune façon être la variable d'ajustement des autres politiques publiques.

 

Je demande aux autorités de tutelle du FIPHFP une clarification immédiate.

 

 

 

SEPARATIOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOllLLleeeeeeeeeeeeeeeeaerzgrgrthtrhthsryjsrjyjrtjtyjtyjtyjtyjtjtjtjjytytjjjyytjjyjyjyjtjtytjtyjtyjtjjttjttyjtyjytjyttjyjyjjyjtjyjtjtjtyjtyjrrrroihofiuezhfiuzehfihziefhifurhfiuzhrfkejfgiu"hefirghiru"ghoz"hgoeghogho"ihgeroighoeirgheogheoigheoirgheroigherioghioeghiehgiuehgiegheigheiugheiugheiruhgeihgeieghiehgiehgeihgeigheihglkhgjt

Dans la Presse - Marie-Anne Montchamp : "Pourquoi je soutiens Nicolas Sarkozy"

 

L'ancienne ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy qui avait été en charge du handicap, Marie-Anne Montchamp s'engage dans les primaires de la droite et du centre aux cotés de Nicolas Sarkozy. Elle explique pourquoi elle a choisi de défendre l'ancien Président de la République.

 

En lire plus : lire la suite de l'interview